L’Estonie à la tête du conseil de l’Union européenne en 2017


En juillet 2016 les ambassadeurs des 28 États membres auprès de l’UE se sont mis d’accord pour que la présidence de l’Estonie soit avancée de six mois afin de prendre la place du Royaume-Uni et se déroulera a partir de juillet 2017. Le Royaume-Uni avait annoncé qu’il renonçait à assurer la présidence tournante du Conseil de l’UE de juillet à septembre 2017, première conséquence concrète du vote sur le Brexit. La Première ministre Theresa May a expliqué que son pays serait « très occupé avec les négociations pour quitter l’UE ». Souce
Le rôle de la Présidence
Le Conseil de l’UE est, avec le Parlement européen, l’organe législateur de l’UE. Il représente les Etats membres de l’UE et réunit des ministres des Etats membres qui, selon les sujets traités, se réunissent en formations spécialisées.
Chaque pays de l’Union européenne préside à tour de rôle le Conseil de l’Union européenne pour une période de six mois, dans le cadre d’un programme défini par trois pays. Du 1er janvier au 30 juin 2017, c’est la Malte qui assure cette fonction, après la Slovaquie.
Le principe des présidences tournantes s’applique à toutes les formations du Conseil des ministres de l’Union européenne, sauf le Conseil des Affaires étrangères, présidé par le haut représentant de l’Union pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité. Source
Les priorités de la présidence estonienne

La présidence estonienne du Conseil de l’Union européenne a pour slogan «l’unité par l’équilibre». Nous croyons qu’il y a en Europe un large consensus capable de répondre à tous les défis et d’exploiter toutes les options qui s’offrent aujourd’hui à nous. Nous devons faciliter l’ouverture à la fois de notre économie et de notre société tout en assurant la protection et la sécurité. Notre rôle est de trouver un équilibre entre les visions, les traditions et les intérêts très variés, qui existent actuellement en Europe pour atteindre les meilleurs résultats possibles pour le bien des citoyens européens.

Les quatre priorités de la présidence estonienne sont: 

  • Une économie européenne ouverte et innovante
  • Une Europe sûre et protégée
  • Une Europe numérique et la libre circulation des données
  • Une Europe durable et ouverte à tous
  • Consulter le site officiel